Une semaine à New York – Décembre 2019 (en couple)
2057
post-template-default,single,single-post,postid-2057,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.0.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Une semaine à New York – Décembre 2019 (en couple)

New-York, terre promise, joyau de la côte est des USA, pays de tous les possibles, Big Apple,… Cette ville qui a fait rêver hier, aujourd’hui et demain.

Avant de partir pour les états unis, armez-vous de patience. Dès votre arrivée dans votre aéroport d’origine, les contrôles seront plus accrus qu’à l’habitude. Mais, si vous avez fait votre candidature ESTA avant de partir, rien ne devrait vous retenir de pouvoir fouler la terre promise.

7 à 8 heures de vol séparent Bruxelles de l’aéroport de Newark – situé dans le New jersey. 6 heures de décalage séparent la Belgique de la côte est des USA : quand il est 8 heure du matin à NYC, il est 14 heure en Belgique.

Tip : A l’arrivée, privilégiez l’option navette qui vous coûtera 17 dollars au lieu du taxi pour lequel le compteur peut monter jusqu’à 100 dollars la course, dépendant de votre point d’arrivée sur l’île de New-York ! Nous avons opté pour Newark Airport Shuttle, qui a des horaires très flexibles et pour lequel nous n’avons pas attendu. 3 arrêts sont desservis de l’aéroport : Port Authority Bus Terminal, Bryant Park, Grand central. Pour le retour, le bus vous attendra là où il vous a déposé à l’aller, sur le trottoir opposé. Possibilité d’acheter les tickets dans le bus via carte de crédit ou cash.

J’ai pris 6 nuits au Freehand Hotel, situé Manhattan midtown, ce qui a constitué une localisation idéale pour sillonner Manhattan à pied et en métro.

New York a tellement à offrir qu’il est souvent difficile de planifier son voyage, ne sachant pas par où commencer ! J’ai donc choisi de découper cet article par « quartiers » et leurs intérêts. 

THEATER DISTRICT & MIDTOWN

New-York est connue pour être complètement dingue à la période des fêtes, malgré une météo souvent difficile, les décorations et les animations qui s’emparent de la ville valent le détour. Nous avons donc commencé par un tour des grands classiques :

  • En passant par Madison Square Garden
  • En visitant le hall d’entrée de l’empire state building, et pourquoi pas, en filant le long de ses étages pour une vue plongeante sur les gratte-ciels de New York
  • Puis remonter vers le nord le long de la 5ème avenue, la plus célèbre et luxueuse de la ville
  • Lever les yeux sur l’imposante église de Saint Patrick

  • Se perdre dans les livres de la NYPL, accessible au public en échange de leur silence
  • Profiter de l’ambiance de Noël de Bryant Park, de son marché couvert et de sa patinoire éphémère

  • Pour ensuite pousser vers Time Square et ses piscines de lumières
  • Admirer le sapin démesuré du Rockefeller Center et se laisser porter par la foule qui ne désemplit jamais dans ce coin de la ville

  • Marcher sur Broadway, compter ses théâtres majestueux et assister à une comédie musicale (nous avons adoré « the book of Mormon » au théâtre O’neill – décadent, choquant, hilarant, un cocktail explosif qui nous a marqué !)
  • Boire un verre chez Lillie’s (en face du théâtre O’neill) en période de fête, sous ses décors de noël à la limite de l’indécence !

TRIBECA & BATTERY PARK (DOWNTOWN)

Le bas de la ville est connu des touristes pour abriter plusieurs figures emblématiques de New-York.

Tout D’abord le World Trade Center, qui a vu s’ériger l’impressionnante gare d’Oculus, un shopping mall tout neuf et le memorial du 9/11.

  • Le plus simple est de descendre à la station Tribeca pour arriver dans la structure de l’oculus et en apprécier son architecture impressionnante. De là, vous pouvez vous diriger vers le memorial, faire une session shopping, ou en sortir et descendre à pied jusque Battery Park.

  • Battery Park est la pointe sud de l’île et vous pourrez y admirer de sa terre ferme, la statue de la liberté, plantée sur Liberty Island au milieu de l’Hudson. Les rabatteurs du parc vous proposeront des croisières pour une quarantaine de dollars en moyenne mais si vous êtes sur un budget restreint ou que vous cherchez une expérience plus authentique, embarquez-vous sur le ferry qui fait l’aller-retour vers Staten island qui vous offrira un beau point de vue sur Liberty island.
  • Ellis Island, ou se trouve le musée de l’immigration, est accessible en ferry de Battery park également.

Tip : Quoique vous choisissiez pour cruiser sur l’Hudson, surtout, n’achetez pas de tickets à la va-vite dans le parc. Certaines sociétés sont bancales, et surtout, évitez à tout prix la compagnie Tours R Us NYC (arnaque).

WALL STREET, CHINA TOWN & LITTLE ITALY (EAST DOWNTOWN)

De Battery park, il est facile d’adapter son itinéraire pour traverser le quartier mythique des célèbres traders de New York, Wall Street. Vous pouvez aussi longer le water front et flâner sur la promenade du port de South street pour visiter les rues piétonnes du Pier 17 et de Fulton street, qui offrent aussi un premier point de vue sur le pont de Brooklyn.

En poussant vers le haut de la ville, remontez jusque China Town, quartier mythique de la ville qui vous fait curieusement voyager dans une Asie survoltée. Vieilles échoppes de remèdes aux plantes et restaurants fumants se partagent les vitrines de ce quartier éclectique, amusant à visiter le dimanche pour son marché.

Continuez encore vers les deux rues qui constituent le Little Italy d’aujourd’hui, plus touristique qu’autre chose, mais toujours amusant à traverser (Mulberry street). Pour le cliché, on a mangé un plat de pennes bolognaise dans un décor kitsh à souhait à un prix très correct au Paesano et contre toute attente, on n’a pas été déçu.

BRONX (UPTOWN)

Le Bronx, connu comme étant populaire et un coin très chaud de New-York, constitue quand même une petite halte potentielle pour les amoureux d’authenticité. Ici, quelques rues animées par le vrai « Little Italy » valent une petite promenade : prévoyez de traverser Arthur Avenue et ses parallèles/perpendiculaires alentours. Si vous avez 20 minutes pour une petite pause, goûtez aux canollis de l’épicerie de Tino, au Tino’s delicatessen.

Au-delà de son centre, le Bronx est souvent visité pour son jardin botanique extérieur, ses serres ainsi que ses expositions temporaires. Le restaurant du jardin est très bon, pour les gourmands! Cherchez le Hudson Garden Grill.

GRAMERCY / KIPS BAY (MIDTOWN)

Autour de Gramercy park, vous trouverez de nombreuses petites adresses qu’on a pu explorer grâce à la localisation du Freehand, à deux blocs de celui-ci. Si vous visitez la zone :

  • Faites un tour chez Rolf – un restaurant allemand connu en période de fête pour son décor fantastique.
  • Prenez un petit déjeuner dans la vieille maison du café friend of a farmer
  • Allez faire un tour à Union Square Park, qui accueille un marché de noël traditionnel durant les fêtes de fin d’années et un marché classique le week-end à ses abords.
  • Profitez d’une soirée au Jazz standard, connu pour sa qualité de programmation et son ambiance feutrée. Le plus : une super carte pour manger et boire.
  • Découvrez la gastronomie indienne dans toute sa finesse pour un dîner à l’abris des lumières tamisées du Junoon.

BROOKLYN (DOWNTOWN)

Brooklyn est actuellement l’un des 5 arrondissements de New-York les plus en vogue pour les locaux et pour les visiteurs. Il y fait bon vivre, tantôt dans des quartiers plus calmes parés de brownstones, ou bien dans des coins décalés pris d’assaut par les artistes de rue.

Le repère des hipsters et de la jeunesse arty de la ville est immense, nous n’avons pas eu le temps d’explorer tout le district mais voici les highlights de Brooklyn :

  • Evidemment je ne peux que vous conseiller de vous rendre à Brooklyn en traversant le fameux Brooklyn bridge à pied qui surplombe l’Hudson sur 2 bon kilomètres. Super vue sur la skyline de Manhattan ! Pour vous rendre à l’entrée du pont, descendez à l’arrêt de métro qui en est le plus proche et suivez les panneaux indiquant l’accès aux piétons.

  • A la sortie du pont, quand vous êtes dos à celui-ci, vous pouvez partir vers la droite et marcher le long de la promenade de Brooklyn Heights – super vue sur Manhattan et vie portuaire le long des 6 piers se mélangent à des restaurants en vogue et à une ambiance rurale tranquille sur les hauteurs du quartier.
  • Si vous choisissez de partir à gauche, vous traverserez le quartier de Dumbo, très en vogue actuellement. Le long de l’eau, vous longerez le Jane’s Carrousel pour ensuite vous enfoncer dans les ruelles pavées au style industriel qui regorgent de petites adresses super sympas.

  • Nous avons poussé à pied jusque Fulton street, où nous avons assisté à l’office du dimanche de la Brooklyn Tabernacle Church (9h, 11h, 13h). Une expérience très « à l’américaine » qui attire les touristes curieux.
  • De Fulton street, nous avons repris un métro à la Hoyt Schermerhorn station pour nous rendre vers Brooklyn uptown west dans le quartier de Bushwick, très prisé pour son street art. Descendez à la station Jefferson et faites le tour des rues à pied pour découvrir ses tags, ses fresques murales et ses marchés aux puces.

  • Tip : Ne manquez pas de vous arrêter à la tortilleria Los Hermanos sur Starr Street, une fabrique de tortilla qui a convertit une partie de l’atelier en street food restaurant. Tacos délicieux pour 3 fois rien.

MEATPACKING DISTRICT, HIGHLINE, CHELSEA & GREENWICH (WEST DOWNTOWN)

Le quartier West downtown a beaucoup changé au fil des années. Greenwich, aujourd’hui établit comme étant un quartier branché et arty, peuplé de petits cafés healthy qui côtoient des speakeasy, débouche plus haut sur le Meatpacking district et Chelsea. Le Meatpacking district, avant purement industriel, s’est transformé en haut lieu de la culture et de la mode – ses usines de conditionnement partagent le pavé avec des boutiques de luxe et des musées emblématiques tel que le Whitney museum of American art. Ces trois quartiers sont désormais relié par une colonne vertébrale appelée la highline, un parcours suspendu dans les airs qui offre une promenade urbaine exceptionnelle à ses visiteurs.

Voici une idée de parcours pour visiter cette zone :

  • Commencer par vous rendre dans le quartier de Greenwich, ou vous pouvez vous laisser porter par ce qui attire votre attention dans ses rues les plus animées. Vous pouvez par exemple, descendre à la station 9th street, visiter le washington square park, faire un bout de la 6ème avenue, vous perdre jusqu’à l’appartement de Carrie Bradshaw, icône de la célèbre série New-Yorkaise Sex and the city,…

  • Remontez la rue de Washington. Vous vous trouvez désormais dans le Meatpacking disctrict, dans lequel il fait bon faire du lèche-vitrine avec un café à la main. Le budget shopping est hors de portée pour les budgets comme le mien, mais les boutiques sont très belles et la dissonance avec les usines est comique.
  • Pour débuter votre parcours sur la Highline, de Greenwich, rejoignez le Whitney museum et empruntez les escaliers en métal qui se trouvent juste devant (entrée Gansevoort street). C’est parti pour une promenade atypique, qui a été construite sur une voie ferrée désaffectée reliant le bas au haut de la ville.

  • Descendez les escaliers au niveau de la 14ème rue et engouffrez-vous dans le Chelsea Market, idéal pour casser la croute avant de reprendre la marche ! Remontez ensuite pour profiter de la vue sur le quartier des 9 mètres de haut de la high line.
  • Au bout de ses 2,3 km de jardin suspendu, vous déboucherez sur Hudson Yards et son impressionnante sculpture de bronze.

EAST DOWNTOWN

Nous n’avons pas eu le temps d’explorer ce quartier, mais nous nous sommes déplacés jusque-là un soir pour déguster les meilleurs ramens de la ville.

Ivan Ramen est une institution de la gastronomie, qui a fait exploser son succès après un reportage sur Netflix. Une ambiance survoltée pour un bouillon qui, effectivement, ne vous laissera pas indifférent. Malgré son succès, les prix restent corrects et le staff est très attentionné !

Tip : Il peut y avoir de l’attente, mais pas de panique, allez boire un verre à côté et ils vous préviendront quand votre table est prête par sms.

musées emblématiques: MIDTOWN & UPTOWN WEST & MIDTOWN EAST

Pour les jours pluvieux que vous pourrez expérimenter en hiver à New-York, rien de mieux que de passer quelques heures dans les musées incontournables de la ville.

Midtown west, vous pourrez vous balader dans les innombrables salles du MoMa.

Si vous vous dirigez vers le haut de Manhattan, à l’ouest : vous pourrez vous plonger dans l’histoire du monde au musée américain d’histoire naturelle ou flâner dans les couloirs circulaires du Guggenheim.

A l’est, on ne refait pas la renommée du célèbre Metropolitan Museum of Art.

Des dizaines d’autres pépites célèbrent l’art à New-York, à explorer plus loin pour les mordus de culture!

CENTRAL PARK

Une visite de New-York ne serait pas complète sans un passage dans son poumon vert, probablement le parc le plus célèbre au monde, Central Park (4 km de long sur presque 1 km de large) ! Nous sommes remontés du Freehand à la 57ème rue pour débuter notre visite.

A pied, en calèche, en tuk-tuk ou en vélo, les options sont nombreuses pour en faire le tour.

Nous avons choisi de louer des vélos pour deux heures (15 dollars à peu près). Des chemins spécialement dédiés aux deux roues vous permettront d’en faire le tour assez rapidement. Attention, prévoyez des cadenas pour pouvoir descendre de vélo et rentrer dans le parc pour découvrir ce qu’il ne laisse pas apparaître de ses abords :

  • Le zoo
  • Strawberry fields
  • La fontaine de Bethesda
  • Le château du Belvédère

Tip : Pour les amateurs de sensations fortes qui veulent voir New-York sous un autre angle, n’hésitez pas à prendre les infos de Chris, qui à survolé l’île en hélicoptère! Rendez-vous ici pour choisir la meilleure option pour votre baptème de l’air!

New-York offre tellement à ses voyageurs qu’il est difficile de condenser sa complexité dans un article de voyage. A chaque coin de rue sont plantés une maison atypique, un building qui touche le ciel, une bonne adresse food ou une scène de vie urbaine. Sûrement, après un premier passage, vous désirerez y retourner pour un marathon culturel, un événement de saison ou tout simplement, y respirer son atmosphère unique au monde.

No Comments

Post A Comment